AMP
Something went wrong while trying to load more search results.
We apologize for the inconvenience caused.
Please try again later.

;(

Something went wrong…

…while trying to load the search results.
We apologize for the inconvenience caused.
Please try again later.

amp-animation

Ce composant définit et exécute des animations.

Script requis <script async custom-element="amp-animation" src="https://cdn.ampproject.org/v0/amp-animation-0.1.js"></script>
Mises en page compatibles nodisplay
Exemples animations.amp.html

Aperçu

Les animations AMP utilisent l'API Web Animations pour définir et exécuter des animations dans les documents AMP.

Format

Un élément amp-animation définit une animation de ce type sous la forme d'une structure JSON.

Spécification d'animation de niveau supérieur

L'objet de niveau supérieur définit un processus d'animation global qui comporte un nombre arbitraire de composants d'animation définis sous la forme d'un tableau animations :

<amp-animation layout="nodisplay">
<script type="application/json">
{
  // Timing properties
  ...
  "animations": [
    {
      // Animation 1
    },
    ...
    {
      // Animation N
    }
  ]
}
</script>
</amp-animation>

Position dans le DOM

<amp-animation> peut uniquement être utilisé comme enfant direct de l'élément <body> si trigger="visibility". Si trigger n'est pas spécifié et que la lecture de l'animation est contrôlée de façon automatisée par le biais de ses actions, l'élément peut être placé n'importe où dans le DOM.

Composant d'animation

Chaque composant d'animation est un effet d'image clé et comprend les éléments suivants :

  • Élément(s) cible(s) référencé(s) par un sélecteur
  • Conditions : requête média et condition d'acceptation
  • Propriétés de minutage
  • Images clés
{
  "selector": "#target-id",
  // Conditions
  // Variables
  // Timing properties
  // Subtargets
  ...
  "keyframes": []
}

Conditions

Les conditions peuvent spécifier si ce composant d'animation est inclus ou non dans l'animation finale.

Requête média

La requête média peut être spécifiée à l'aide de la propriété media. Cette propriété peut contenir toute expression autorisée pour l'API Window.matchMedia. Elle correspond à la règle CSS @media.

Si une valeur est spécifiée pour un composant d'animation, ce dernier n'est inclus que si la requête média correspond à l'environnement actuel.

Condition d'acceptation

La condition d'acceptation peut être spécifiée à l'aide de la propriété supports. Cette propriété peut contenir toute expression autorisée pour l'API CSS.supports. Elle correspond à la règle CSS @supports.

Si une valeur est spécifiée pour un composant d'animation, ce dernier n'est inclus que si la condition d'acceptation correspond à l'environnement actuel.

Instruction switch de l'animation

Dans certains cas, il est pratique d'associer plusieurs animations conditionnelles à un paramètre par défaut facultatif au sein d'une seule animation. Pour ce faire, utilisez l'instruction d'animation switch au format suivant :

{
  // Optional selector, vars, timing
  ...
  "switch": [
    {
      "media": "(min-width: 320px)",
      "keyframes": {...},
    },
    {
      "supports": "offset-distance: 0",
      "keyframes": {...},
    },
    {
      // Optional default: no conditionals
    }
  ]
}

Dans l'animation switch, les candidats sont évalués dans l'ordre défini et la première animation qui correspond aux instructions conditionnelles est exécutée, tandis que les autres sont ignorées.

Dans l'exemple suivant, une trajectoire d'animation est exécutée (sous réserve de compatibilité) et l'animation revient ensuite à la transformation :

{
  "selector": "#target1",
  "duration": "1s",
  "switch": [
    {
      "supports": "offset-distance: 0",
      "keyframes": {
        "offsetDistance": [0, '300px']
      }
    },
    {
      "keyframes": {
        "transform": [0, '300px']
      }
    }
  ]
}

Variables

Un composant d'animation peut déclarer des variables CSS qui seront utilisées pour les valeurs d'images clés et de minutage au moyen d'expressions var(). Les expressions var() sont évaluées à l'aide du contexte cible actuel. Les variables CSS spécifiées dans les composants d'animation sont propagées aux animations imbriquées et appliquées aux cibles d'animation. Elles remplacent ainsi les variables CSS utilisées dans les animations finales.

Par exemple :

<amp-animation layout="nodisplay">
<script type="application/json">
{
  "--delay": "0.5s",
  "--x": "100px",
  "animations": [
    {
      "selector": "#target1",
      "delay": "var(--delay)",
      "--x": "150px",
      "keyframes": {"transform": "translate(var(--x), var(--y, 0px)"}
    },
    ...
  ]
}
</script>
</amp-animation>

Dans cet exemple : - --delay est propagé dans les animations imbriquées et utilisé comme délai pour l'animation #target1. - --x est propagé dans les animations imbriquées, mais remplacé par l'animation #target1 et utilisé par la suite pour la propriété transform. - --y n'est spécifié nulle part dans l'élément <amp-animation> et fait donc l'objet d'une requête sur l'élément #target1. La valeur 0px lui est attribuée par défaut s'il n'est pas défini non plus dans les feuilles de style (CSS).

Pour en savoir plus sur var(), consultez la section var() et calc().

Propriétés de minutage

Les composants d'animation et l'animation de niveau supérieur peuvent contenir des propriétés de minutage. Ces propriétés sont décrites en détail dans la section AnimationEffectTimingProperties de la spécification Web Animations. Les propriétés autorisées ici sont les suivantes :

Propriété Type Valeur par défaut Description
duration durée 0 Durée de l'animation. Il peut s'agir d'une valeur numérique exprimée en millisecondes ou d'une valeur temporelle CSS (2s, par exemple).
delay durée 0 Délai avant le lancement de l'animation. Il peut s'agir d'une valeur numérique exprimée en millisecondes ou d'une valeur temporelle CSS (2s, par exemple).
endDelay durée 0 Délai écoulé après l'exécution de l'animation et avant que celle-ci ne soit considérée comme terminée. Il peut s'agir d'une valeur numérique exprimée en millisecondes ou d'une valeur temporelle CSS (2s, par exemple).
iterations nombre ou
"Nombre infini" ou
"infini"
1 Nombre de répétitions de l'effet d'animation.
iterationStart nombre/CSS 0 Moment auquel commence l'animation de l'effet.
easing chaîne "linear" Fonction de minutage utilisée pour graduer le temps afin de générer des effets de lissage de vitesse.
direction chaîne "normal" Les valeurs possibles sont les suivantes : "normal", "reverse", "alternate" et "alternate-reverse".
fill chaîne "none" Les valeurs possibles sont les suivantes : "none", "forwards", "backwards", "both" et "auto".

Toutes les propriétés de minutage autorisent soit des valeurs de chaîne/numériques directes, soit des valeurs CSS. Pour la propriété "duration", par exemple, la valeur spécifiée peut être 1000, 1s ou 1000ms. calc(), var() et d'autres expressions CSS sont également autorisées.

Exemple de propriétés de minutage au format JSON :

{
  ...
  "duration": "1s",
  "delay": 100,
  "endDelay": "var(--end-delay, 10ms)",
  "easing": "ease-in",
  "fill": "both"
  ...
}

Les composants d'animation héritent des propriétés de minutage spécifiées pour l'animation de niveau supérieur.

Cibles secondaires

Il est possible de spécifier des cibles secondaires (subtargets: []) partout où des propriétés selector peuvent être définies. Les cibles secondaires peuvent remplacer les variables ou propriétés de minutage définies dans l'animation par des cibles secondaires spécifiques indiquées au moyen d'un index ou d'un sélecteur CSS.

Par exemple :

{
  "selector": ".target",
  "delay": 100,
  "--y": "100px",
  "subtargets": [
    {
      "index": 0,
      "delay": 200,
    },
    {
      "selector": ":nth-child(2n+1)",
      "--y": "200px"
    }
  ]
}

Dans cet exemple, toutes les cibles correspondant à ".target" ont, par défaut, un délai de 100 ms et une valeur "--y" de 100 px. Cependant, dans la première cible (index: 0), le délai est remplacé par 200 ms, tandis que la valeur "--y" des cibles impaires est remplacée par 200 px.

Notez que plusieurs cibles secondaires peuvent correspondre à un seul élément cible.

Images clés

Les images clés peuvent être spécifiées de différentes manières, décrites dans la section keyframes de la spécification Web Animations, ou sous la forme d'une chaîne faisant référence au nom @keyframes dans la feuille de style.

Vous trouverez, ci-dessous, quelques exemples de définitions d'images clés.

Le format de notation d'objet "to" abrégé spécifie l'état final à 100 % :

{
  "keyframes": {"opacity": 0, "transform": "scale(2)"}
}

Le format de notation d'objet "from-to" abrégé spécifie les états de début et de fin à 0 % et à 100 % :

{
  "keyframes": {
    "opacity": [1, 0],
  "transform": ["scale(1)", "scale(2)"]
}
}

Le format de notation d'objet "value-array" abrégé spécifie plusieurs valeurs pour les états de début et de fin, ainsi que plusieurs décalages (équidistants) :

{
  "keyframes": {
    "opacity": [1, 0.1, 0],
  "transform": ["scale(1)", "scale(1.1)", "scale(2)"]
}
}

La forme de tableau spécifie des images clés. Les décalages sont attribués automatiquement à 0 % et 100 %, et placés à intervalles réguliers entre ces valeurs :

{
  "keyframes": [
    {"opacity": 1, "transform": "scale(1)"},
  {"opacity": 0, "transform": "scale(2)"}
]
}

La forme de tableau peut également inclure explicitement la propriété "offset" :

{
  "keyframes": [
    {"opacity": 1, "transform": "scale(1)"},
  {"offset": 0.1, "opacity": 0.1, "transform": "scale(2)"},
{"opacity": 0, "transform": "scale(3)"}
]
}

La forme de tableau peut également inclure la propriété "easing" :

{
  "keyframes": [
    {"easing": "ease-out", "opacity": 1, "transform": "scale(1)"},
  {"opacity": 0, "transform": "scale(2)"}
]
}

Pour consulter d'autres formats d'images clés, reportez-vous à la spécification Web Animations.

Les valeurs de propriété acceptent toutes les valeurs CSS valides, y compris calc(), var() et d'autres expressions CSS.

Images clés de la feuille de style

Vous pouvez également spécifier des images clés dans la feuille de style du document (balise <style>) sous la forme d'une règle CSS @keyframes. Par exemple :

<style amp-custom>
  @keyframes keyframes1 {
    from {
      opacity: 0;
    }
    to {
      opacity: 1;
    }
  }
</style>

<amp-animation layout="nodisplay">
<script type="application/json">
{
  "duration": "1s",
  "keyframes": "keyframes1"
}
</script>
</amp-animation>

Pour l'essentiel, utiliser des @keyframes CSS revient à intégrer la définition d'images clés dans le fichier JSON conformément à la spécification Web Animations. Il existe toutefois quelques nuances :

  • Pour une compatibilité multiplate-forme, des préfixes de fournisseur (@-ms-keyframes {} ou -moz-transform, par exemple) peuvent s'avérer nécessaires. Ces préfixes ne sont ni requis ni autorisés au format JSON, mais ils peuvent être nécessaires dans les feuilles de style.
  • Les plates-formes qui n'acceptent pas les expressions calc() et var() ne peuvent pas tirer parti des polyfills amp-animation lorsque des images clés sont spécifiées dans les feuilles de style. Il est donc recommandé d'inclure systématiquement des valeurs de basculement dans les fichiers CSS.
  • Les extensions CSS telles que width(), height(), num(), rand(), index() et length() ne peuvent pas être utilisées dans les feuilles de style.

Propriétés sur liste blanche pour les images clés

Certaines propriétés CSS ne peuvent pas être utilisées dans les images clés. Seules les propriétés CSS que les navigateurs les plus récents peuvent optimiser et animer rapidement figurent sur la liste blanche. De nouvelles propriétés seront ajoutées à cette liste à mesure que leurs performances seront confirmées. La liste comprend actuellement les propriétés suivantes : - opacity - transform - visibility - offset-distance

Notez que l'utilisation des propriétés CSS avec le préfixe de fournisseur n'est ni nécessaire ni autorisée.

Formes abrégées de la configuration d'animation

Si l'animation ne concerne qu'un seul élément et qu'un seul effet d'image clé est suffisant, la configuration peut se limiter à ce seul composant d'animation. Par exemple :

<amp-animation layout="nodisplay">
<script type="application/json">
{
  "selector": "#target-id",
  "duration": "1s",
  "keyframes": {"opacity": 1}
}
</script>
</amp-animation>

Si l'animation est constituée d'une liste de composants, mais qu'elle ne comporte pas d'animation de niveau supérieur, la configuration peut être réduite à un tableau de composants. Par exemple :

<amp-animation layout="nodisplay">
<script type="application/json">
[
  {
    "selector": ".target-class",
    "duration": 1000,
    "keyframes": {"opacity": 1}
  },
  {
    "selector": ".target-class",
    "duration": 600,
    "delay": 400,
    "keyframes": {"transform": "scale(2)"}
  }
]
</script>
</amp-animation>

Composition de l'animation

Les animations peuvent faire référence à d'autres animations et combiner ainsi plusieurs déclarations amp-animation dans une seule animation finale. Le référencement d'une animation à partir d'une autre est pratiquement identique à l'imbrication. Il peut être intéressant de scinder des animations en plusieurs éléments afin de réutiliser la même animation depuis plusieurs emplacements ou simplement de réduire la taille de chaque déclaration d'animation et de permettre ainsi une gestion plus aisée.

Par exemple :

<amp-animation id="anim1" layout="nodisplay">
<script type="application/json">
{
  "animation": "anim2",
  "duration": 1000,
  "--scale": 2
}
</script>
</amp-animation>

<amp-animation id="anim2" layout="nodisplay">
<script type="application/json">
{
  "selector": ".target-class",
  "keyframes": {"transform": "scale(var(--scale))"}
}
</script>
</amp-animation>

Cet exemple d'animation associe l'animation "anim2" dans "anim1". L'animation "anim2" est incluse sans cible (selector). Dans ce cas, l'animation incluse est censée faire référence à sa propre cible.

Une autre forme permet à l'animation conteneur de fournir une ou plusieurs cibles. Dans ce cas, l'animation incluse est exécutée pour chaque cible correspondante. Par exemple :

<amp-animation id="anim1" layout="nodisplay">
<script type="application/json">
{
  "selector": ".target-class",
  "animation": "anim2",
  "duration": 1000,
  "--scale": 2
}
</script>
</amp-animation>

<amp-animation id="anim2" layout="nodisplay">
<script type="application/json">
{
  "keyframes": {"transform": "scale(var(--scale))"}
}
</script>
</amp-animation>

Dans le cas présent, "anim2" "est exécutée pour chaque cible correspondante et ce, que ".target-class" corresponde à un seul élément, à plusieurs ou à aucun.

Les variables et les propriétés de minutage spécifiées dans l'animation de l'appelant sont transmises également à l'animation incluse.

Expressions var() et calc()

amp-animation permet d'utiliser les expressions var() et calc() pour les valeurs de minutage et d'images clés.

Par exemple :

<amp-animation layout="nodisplay">
<script type="application/json">
[
  {
    "selector": ".target-class",
    "duration": "4s",
    "delay": "var(--delay)",
    "--y": "var(--other-y, 100px)",
    "keyframes": {"transform": "translate(calc(100vh + 20px), var(--y))"}
  }
]
</script>
</amp-animation>

Les propriétés var() et calc() sont émulées sur les plates-formes avec lesquelles elles ne sont pas directement compatibles. Les propriétés var() sont extraites des éléments cibles correspondants. Cependant, il est malheureusement impossible d'émuler complètement var(). Par conséquent, si la compatibilité est un critère important, il est vivement conseillé d'inclure des valeurs par défaut dans les expressions var(). Par exemple :

<amp-animation layout="nodisplay">
<script type="application/json">
[
  {
    "selector": ".target-class",
    "duration": "4s",
    "delay": "var(--delay, 100ms)",
  }
]
</script>
</amp-animation>

Les composants d'animation peuvent spécifier leurs propres variables en tant que champs --var-name. Ces variables sont propagées dans des animations imbriquées et remplacent les variables d'éléments cibles spécifiées au moyen de la feuille de style (balise <style>). Les expressions var() tentent d'abord de résoudre les valeurs des variables spécifiées dans les animations, puis interrogent les styles cibles.

Extensions CSS

amp-animation fournit plusieurs extensions CSS pour répondre aux besoins habituels des animations : rand(), num(), width() et height(). Ces fonctions peuvent être utilisées partout où les valeurs CSS sont acceptées dans un élément amp-animation, y compris les valeurs de minutage et d'images clés.

Extension CSS index()

La fonction index() renvoie un index de l'élément cible en cours dans l'effet d'animation. Cela s'avère particulièrement utile lorsque plusieurs cibles sont animées avec le même effet à l'aide de la propriété selector. La première cible correspondant au sélecteur se verra attribuer l'index 0, la deuxième, l'index 1 et ainsi de suite.

Cette propriété peut, entre autres, être associée à des expressions calc() et être utilisée pour créer un effet décalé. Par exemple :

{
  "selector": ".class-x",
  "delay": "calc(200ms * index())"
  }

Extension CSS length()

La fonction length() renvoie le nombre d'éléments cibles dans l'effet d'animation. Cela s'avère particulièrement utile lorsqu'elle est associée à index() :

{
  "selector": ".class-x",
  "delay": "calc(200ms * (length() - index()))"
  }

Extension CSS rand()

La fonction rand() renvoie une valeur CSS aléatoire. Il en existe deux formes.

La forme sans arguments renvoie simplement un nombre aléatoire compris entre 0 et 1.

{
  "delay": "calc(10s * rand())"
  }

La deuxième forme comporte deux arguments et renvoie la valeur aléatoire comprise entre ces deux arguments.

{
  "delay": "rand(5s, 10s)"
  }

Extensions CSS width() et height()

Les extensions width() et height() renvoient la largeur/hauteur de l'élément animé ou de l'élément spécifié par le sélecteur. La valeur renvoyée est indiquée en pixels ; par exemple 100px .

Les formats suivants sont acceptés :

  • width() et height() : largeur/hauteur de l'élément animé.
  • width('.selector') et height('.selector') : largeur/hauteur de l'élément spécifié par le sélecteur. N'importe quel sélecteur CSS peut être utilisé (width('#container &gt; li'), par exemple).
  • width(closest('.selector')) et height(closest('.selector')) : largeur/hauteur de l'élément spécifié par le sélecteur le plus proche.

Les extensions width() et height() s'avèrent particulièrement utiles pour les transformations. left, top et les propriétés CSS du même type peuvent utiliser des valeurs % pour exprimer des animations proportionnellement à la taille du conteneur. Cependant, la propriété transform interprète différemment les valeurs % ; à savoir, sous la forme d'un pourcentage de l'élément sélectionné. Par conséquent, les extensions width() et height() peuvent être utilisées pour exprimer les animations de transformation en termes d'éléments de conteneur et d'éléments semblables.

Ces fonctions peuvent être associées à calc(), à var() et à d'autres expressions CSS. Par exemple :

{
  "transform": "translateX(calc(width('#container') + 10px))"
  }

Extension CSS num()

La fonction num() renvoie une représentation numérique d'une valeur CSS. Par exemple :

  • num(11px) donne 11 ;
  • num(110ms) donne 110 ;
  • etc.

Par exemple, l'expression suivante calcule le délai en secondes proportionnellement à la largeur de l'élément :

{
  "delay": "calc(1s * num(width()) / 100)"
  }

Animations SVG

Les fichiers SVG sont formidables et leur utilisation est vivement recommandée pour les animations.

Les animations SVG sont acceptées en utilisant les mêmes propriétés CSS que celles décrites dans la section Propriétés sur liste blanche pour les images clés, avec toutefois quelques nuances :

  • Les éléments SVG IE et Edge ne sont pas compatibles avec les propriétés CSS transform. L'animation transform proprement dite est émulée. Toutefois, l'état initial défini dans une feuille de style n'est pas appliqué. Si l'état transformé initial est important dans IE ou Edge, il est recommandé de le dupliquer au moyen de l'attribut SVG transform.
  • Bien que l'animation CSS transform soit émulée pour IE et Edge, il est malheureusement impossible d'émuler transform-origin. Par conséquent, si l'on souhaite bénéficier d'une compatibilité avec IE et Edge, il est recommandé de n'utiliser que l'élément transform-origin par défaut.
  • Actuellement, la plupart des navigateurs ont des difficultés à interpréter correctement le code CSS transform-origin. Consultez les problèmes relatifs à Chrome, Safari et Firefox. Ce problème devrait être résolu en grande partie une fois que CSS transform-box aura été mis en œuvre. Si transform-origin constitue un élément important, il est recommandé d'inclure également le code CSS transform-box souhaité en vue d'une compatibilité future.

Déclencher l'animation

L'animation peut être déclenchée au moyen d'un attribut trigger ou d'une action on.

Attribut trigger

Actuellement, visibility est la seule valeur disponible pour l'attribut trigger. La valeur visibility se déclenche lorsque le document sous-jacent ou l'élément intégré sont visibles (dans la fenêtre d'affichage).

Par exemple :

<amp-animation id="anim1" layout="nodisplay"
    trigger="visibility">
    ...
  </amp-animation>

Déclenchement via l'action on

Par exemple :

<amp-animation id="anim1" layout="nodisplay">
  ...
</amp-animation>
<button on="tap:anim1.start">Animate</button>

Actions on

L'élément amp-animation exporte les actions suivantes :

  • start : lance l'exécution de l'animation, s'il y a lieu. Les variables et propriétés de minutage peuvent être spécifiées en tant qu'arguments d'action. Par exemple : anim1.start(delay=-100, --scale=2).
  • restart : démarre l'animation ou relance celle en cours d'exécution. Les variables et propriétés de minutage peuvent être spécifiées en tant qu'arguments d'action. Par exemple : anim1.start(delay=-100, --scale=2).
  • pause : suspend la lecture de l'animation en cours.
  • resume : reprend la lecture de l'animation en cours.
  • togglePause : permet de suspendre/reprendre l'exécution des actions.
  • seekTo : suspend la lecture de l'animation et recherche le repère temporel spécifié par l'argument time en millisecondes ou l'argument percent sous la forme d'un pourcentage dans la chronologie.
  • reverse : inverse l'animation.
  • finish : met fin à l'animation.
  • cancel : annule l'animation.
Need more help?

You've read this document a dozen times but it doesn't really cover all of your questions? Maybe other people felt the same: reach out to them on Stack Overflow.

Go to Stack Overflow
Found a bug or missing a feature?

The AMP project strongly encourages your participation and contributions! We hope you'll become an ongoing participant in our open source community but we also welcome one-off contributions for the issues you're particularly passionate about.

Go to GitHub